Poker en ligne

Jeu légal

Suisse



Newsletter Jeu Légal

Casino777.ch

Poker en ligne : la tentation de l’offre illégale

02/09/2020

Les joueurs de poker, qui n’ont plus le droit de s’adonner à leur passion de manière légale sur les sites étrangers depuis l’année dernière, sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’offre illégale. Un véritable enjeu.

Tous les stratagèmes sont bons pour assouvir sa passion et les joueurs de poker en usent et en abusent pour pouvoir jouer. Certains utilisent un VPN ou réseau privé virtuel, qui leur fournit à leur périphérique une adresse IP étrangère. La limite : « une difficulté potentielle à rapatrier les gains sur un compte suisse », comme l’explique le site Bilan. La solution proposée par certains sites : jouer en crypto monnaies. D’autres joueurs optent pour des groupes WhatsApp clandestins créés à partir de communautés de poker sur Facebook, qui comptent pour certains plus de 150 membres. Ces derniers proposent de participer à des tournois organisés dans des rooms privées sur des sites étrangers en argent fictif en apparence, ce qui permet aux joueurs suisses d’y participer. En réalité, les buy-in sont encaissés par les organisateurs par Twint, qui utilisent le même biais pour payer les gains, sans laisser de traces informatiques.

Un jeu dangereux

Se tourner vers l’offre illégale n’est pas sans risque. Si les sites qui ont continué d’exercer après l’interdiction n’ont pas le droit de demander une autorisation pendant cinq ans, les joueurs, eux, ne sont pas condamnables, comme l’a expliqué à Bilan Gérald Mouquin, avocat spécialisé dans le droit du jeu à Lausanne : « Le seul risque pour le joueur est la confiscation des gains, même si derrière un VPN il reste difficilement localisable. Seuls les organisateurs sont pénalement condamnables, qu’une commission soit prise ou non sur les paris. Dans le cadre des groupes WhatsApp créés dans ce but, les gens ne se connaissant pas, une enquête peut déterminer qu’il ne s’agit pas d’une partie entre amis », avant de préciser que si un joueur incite des connaissances à rejoindre un groupe ou une partie, il peut être considéré comme complice de l’auteur ou coauteur.

Pour mémoire, pour proposer une offre en ligne de Texas Hold’em multijoueur, les casinos terrestres ont la possibilité de s’associer avec un prestataire étranger agréé par la Commission fédérale des maisons de jeu, afin de pouvoir remplir ses tables. Faut-il encore trouver un partenaire acceptant de travailler « sous surveillance ». Selon Bilan, Swiss Casinos serait le plus avancé et espère pouvoir proposer une offre en ligne d’ici à la fin de l’été.

Source : Bilan.ch

 

 
>> Toutes les actualités générales du poker légal en Suisse
 

Casino777.ch

Actualité du poker en ligne légal en Suisse

24/11/2020 Le poker en ligne légal arrive enfin en Suisse !
Après beaucoup d'attente, la première offre légale de poker virtuel arrive enfin en Suisse ! SwissCasinos.ch propose en effet désormais à ses membres de jouer au poker en ligne. Une nouvelle qui va réjouir les amateurs helv... Lire la suite

Swiss Casinos
02/09/2020 Poker en ligne : la tentation de l’offre illégale
Les joueurs de poker, qui n'ont plus le droit de s'adonner à leur passion de manière légale sur les sites étrangers depuis l'année dernière, sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l'offre illégale. Un véritable ... Lire la suite

Jeu Légal Suisse
18/04/2020 L'EGBA conteste les allégations de boom européen des jeux d'argent en ligne
Depuis le début de la crise sanitaire qui touche énormément de pays dans le monde actuellement, les habitudes de milliards de personnes ont été complètement bouleversées, notamment à la suite du confinement imposé. De nombr... Lire la suite

Jeu Légal Suisse
09/04/2020 Les tournois de poker bientôt de retour en Suisse romande
Interdits en 2010 par le Tribunal fédéral qui estimait qu'il s'agissait de jeux de hasard, les tournois de poker hors casinos devraient faire leur come-back en Suisse romande de manière légale d'ici à 2021.  Ce change... Lire la suite

Jeu Légal Suisse
30/03/2020 PokerStars/Black Friday : Isai Scheinberg plaide « coupable »
Le fondateur du PokerStars, Isai Scheinberg, qui s'était rendu aux autorités américaines il y a deux mois dans le cadre de l'affaire du dossier ouvert par la justice suite au Black Friday, a décidé de plaider « coupable ... Lire la suite

Jeu Légal Suisse
>> Toutes les actualités des salles de poker légales en Suisse
 

  Accueil > Poker en ligne > Actualités du poker légal en Suisse > Poker en ligne : la tentation de l’offre illégale